la nocturnale

vendredi 19 juillet 2024 - 22h30

« La Nocturnale

Parcours nocturne en milieu rural

La nuit est un espace à explorer.

La nuit en pleine nature à quelque chose d’inquiétant, les sens sont aux aguets.

La lumière est rassurante et signifie la marque de la vie humaine en pleine nuit, paradoxalement, elle crée aussi de l’ombre : elle plonge dans l’obscurité les espaces moins éclairés.

La nuit est aussi un moment d’activité du sauvage importante où certaines espèces sortent de leurs cachettes diurnes pour aller chasser.

Cette exploration nocturne propose de plonger dans la nuit, dans ces mystères et dans son ambiance calme et surprenante.

La Bergerie de Soffin est un lieu consacré à la danse et à la création artistique en milieu rural. Chaque année, elle organise le festival Chemins des Arts, trois jours de spectacles de danse et de restitutions des ateliers et des résidences qui ont eu lieu la semaine précédente.
Cette année le festival fête ces 20 ans, pour la soirée d’ouverture, le 19 juillet, des danseurs de la Compagnie Alfred Alerte vont s’approprier par la danse un parcours nocturne mis en lumière par Nathan Emery, concepteur lumière d’espace public.

La scénographie de cette exploration utilise des objets lumineux de très faible lueur, sans câble électrique, sans infrastructure imposante, afin d’aller au plus près de ce que nous offre un milieu rural comme la Nièvre en pleine nuit.

L’exploration utilise aussi la capacité de l’œil humain à s’adapter à l’obscurité, à redécouvrir la nuit à la lueur d’une lune, des étoiles ou d’une bougie.

En partant d’un lieu éclairé (la Bergerie de Soffin), le parcours sillonne à travers champs et arbres pour proposer des tableaux où des jeux d’ombre, de lumière, de reflet, de scintillement, d’éclat et de lueur se mettent à danser.

La lumière brille dans le noir, et il faut juste apprendre à la regarder.

Des torches, des bougies, des points lumineux minuscules, des fibres optiques qui conduisent la lumière, des dispositifs rétro-réflechissants, des matières phosphorescentes, des fonds lumineux sont autant de lumière qui redonnent de la magie à la nuit.

Même si les visiteurs avancent de plus en plus dans une nuit obscure, ils sont toujours guidés par de la lumière, par du balisage, des lumières sous-jacentes, des lampes portables.

Une musique accompagne le parcours et les danses, racontant ce qu’il se passe dans l’obscurité grâce à des enceintes portables ou des instruments acoustique. Le corps est plus sensible aux sons quand la vision est réduite. »

Nathan Emery

Crédits

° Programme

22h30 – Départ du parcours depuis la Bergerie

22h45 – Point d’arrêt 01 : Introduction à la nocturnale, se préparer à la nuit.

23h00 – Point d’arrêt 02 : Le fond lumineux, ne pas être sous la lumière mais entouré de basse lumière qui dévoile le paysage. Celui-ci est différent de celui du jour, d’autres choses sont visibles. Ce sont des ombres qui dansent et qui dévoilent le lieu.

23h15 – Point d’arrêt 03 : Le monde rural nocturne : Immersion dans le monde rural nocturne : qu’est-ce qu’il se passe ? Qu’est-ce qu’on peut y voir ? une noctule, une chouette, un renard …
Danse des animaux furtifs, des masques, des costumes, des décors sur les arbres dévoilés par des lumières douces.

23h30 – La nuit c’est aussi la fête, ce moment où les gens se retrouvent dans un moment suspendu. Les lumières rassurantes d’une buvette, ou d’un feu de camp viennent abolir les mystères de la nuit.

Crédit photo : Nathan Emery